Parrain’arbres

Agrobranche

 Chimie verte

Agroof SCOP, en coordination

France

zone-agrobranche-chimie-verte

Etude de la valorisation des branches en agroforesterie pour les filières matériaux

biosourcés et chimie verte.

A ce jour, aucune étude n’a abordé de manière aussi complète la valorisation de la biomasse agroforestière, avec un partenariat aussi représentatif des acteurs de toute la filière. L’atout principal réside dans l’objectif de connecter les besoins des filières, agriculture, recherche et industrie, avec un produit agroforestier à forte valeur agroécologique et non concurrent des productions agricoles. L’écueil fréquent des projets chimie verte, basés sur des productions concurrentes et/ou sur des ressources limitées ou peu durables d’un point de vue bilan énergétique, est ici évité.

Un des enjeux sera de trouver une réponse industrielle adaptée aux faibles volumes de la filière agroforestière par rapport aux filières forestières classiques.

Soutenu financièrement par

En agroforesterie, il est nécessaire de tailler les arbres régulièrement pour permettre aux cultures agricoles situées à proximité de bénéficier de suffisamment d’ensoleillement. Cette taille indispensable pour réduire l’emprise des arbres sur les cultures représente qui plus est une nouvelle source de production : bois d’œuvre de qualité mais aussi biomasse raméale qui peut être valorisée dans des filières traditionnelles, bois énergie, Bois Raméal Fragmenté (BRF) ou plus innovantes, matériaux ou chimie biosourcés.

De la biomasse à l’industrie

De leur côté, les filières industrielles recherchent une biomasse facile d’accès pour des débouchés à forte croissance : chimie verte (molécules) et produits biosourcés (matériaux biocomposites, isolants, etc).

Eviter la concurrence

En valorisant le bois issu de l’agroforesterie, on optimise l’usage des surfaces en évitant d’opposer cultures de biomasse (production unique de bois) et cultures agricoles. Si l’ensemble de la biomasse, agricole et arborée peut-être valorisée sur une même surface, on réduit la concurrence pour les surfaces agricoles et la pression foncière induite.

Valoriser

Les branches des tailles régulières pour assurer le contrôle de l’ombrage et de l’emprise des arbres constituent une ressource mobilisable tout au long de la vie des arbres. L’étude de débouchés dans les nouveaux domaines des matériaux et de la chimie biosourcés, doit permettre d’assurer la valorisation de cette biomasse intermédiaire, et d’améliorer le modèle économique des exploitations.

Les actions

L’étude prévoit les analyses technico – économiques des parcelles et des filières et comprend la production de plaquettes agroforestières avec description des caractéristiques principales : morphologie, composition chimique, densité, selon leur origine (type d’aménagement, mode d’entretien).
Focus sur noyer, peuplier, chêne, châtaignier

Les copeaux sont transformés en farines de différentes granulométries. Il s’agira de définir la meilleure préparation pour que le produit soit adapté aux normes industrielles des produits pour les deux voies étudiées: les matériaux biocomposites et les molécules pour les préparations dans le secteur de la chimie.

Voie « matériaux » : A partir des farines, on crée des échantillons qui seront élaborés, caractérisés et testés en laboratoire selon le produit fini recherché (isolant, panneau, bois-polymère). On étudie alors les propriétés thermiques et mécaniques, ainsi que la durabilité des matériaux expérimentaux.

Voie « chimie » : A partir des écorces et des fines branches (ou des noeuds dans le bois), on cherche à identifier et extraire les molécules d’intérêts depuis les farines produites.

A partir des résultats les plus prometteurs de la filière matériaux, on réalisera des prototypes industriels dont on étudiera notamment la durabilité globale par une analyse de cycle de vie.

Les partenaires

AGROOF SCOP (30) - COORDINATION

Bureau d’études en agroforesterie

CHAMBRE D’AGRICULTURE DE BRETAGNE (35)

ARMINES - C2MA (30)

Centre de matériaux des mines d’Alès

INRA UMR SPO (34)

Unité Mixte de Recherche – Sciences pour l’oenologie

LERMAB (54)

Laboratoire d’études et de recherche sur le matériau bois

UMR AMAP (34)

Unité Mixte de Recherche – Botanique et modélisation de l’architecture des plantes et des végétations

FRD (10)

Fibres Recherche et Développement

UR PSH – INRA (84)

Plantes et systèmes de cultures horticoles

CIRAD - BioWooEB (34)

Biomasse Bois Energie Bioproduits

Je souhaite soutenir ce projet

Je soutiens la recherche en agroforesterie et deviens parrain.

Je verse 100€ht/arbre, pour un minimum de 25 arbres.

Pour soutenir Agrobranche, j'envoie mes coordonnées

1 + 15 =

A quoi sert ma contribution?

En choisissant un programme de recherche participative, je soutiens les chercheurs mais aussi des agriculteurs mobilisés dans les protocoles in situ; prélèvements, observations, tests, accueil de publics,… sont autant d’actions qui les soustraient à leur activité principale. J’encourage l’émergence de nouvelles connaissances et leur partage au plus grand nombre, contribuant au développement de l’agroforesterie. Je rejoins un réseau d’entrepreneurs et d’agriculteurs engagés pour le développement durable de mon territoire !

Elle permet de financer :

une partie du temps consacré par l’agriculteur et les chercheurs au programme ciblé

l’entretien des arbres

la collecte et l’analyse des données

la production et la diffusion des résultats

l’animation du réseau

*Le fonds mutualisé

Le fonds mutualisé répond à une logique de solidarité envers l’ensemble des projets inscrits au programme 20 000 Pieds sur Terre. Il vise à garantir un minimum de soutien à tous les projets agroforestiers (programme de plantations et/ou de recherche) et dont la réalisation et la pérennisation seraient menacées. La Scop Agroof s’engage à rendre compte de son utilisation et de sa répartition, les arbitrages répondant à un cahier des charges précis.

Les autres projets Parrain’arbres

Arbraromatix-projet-agroforesterie

Projet participatif en agroforesterie méditerranéenne à PPAM.

arbratatouille-projet-agroforesterie-maraichage

Projet collaboratif en agroforesterie maraîchère.

respahaie-agroforesterie-haie

Résilience et Performances des exploitations agricoles liées aux haies.

Nos coordonnées

Agroof SCOP

+ 33 04 66 56 85 47

Virginie SANFELIEU

sanfelieu@agroof.net

19 rue du Luxembourg - 30140 Anduze